s'abonner: Articles | Commentaires

Le mot du directeur du numéro d’octobre 2011

Commentaires fermés sur Le mot du directeur du numéro d’octobre 2011

C’est la rentrée… Rentrée scolaire, rentrée professionnelle, rentrée associative, rentrée politique… Justement notre journal fait lui aussi sa rentrée en ce mois d’octobre.

Rosny-Echos a accompagné la campagne électorale de notre maire, président de l’URAM , Claude Capillon qui a été réélu conseiller général en mars dernier à notre grande satisfaction. Notre journal , en ce mois d’automne accompagne la reprise de notre vie politique locale et nationale qui a débuté par le traditionnel barbecue auquel de très nombreux Rosnéens , militants, bénévoles , sympathisants ont participé le 9 octobre dernier.

La rentrée de l’équipe municipale a été chargée puisque plusieurs importantes manifestations se sont succédées au mois de septembre (forum des associations, journées du patrimoine et portes ouvertes de la ferme pédagogique, braderie….) qui furent des succès remarquables car elles ont attiré des milliers de Rosnéens, ce qui est bien la preuve que nos concitoyens apprécient les activités qui leur sont proposées.

Tout cet élan de dynamisme ne doit pas faire oublier la crise et ses conséquences… Le Président de la République et le Gouvernement ont fait preuve de responsabilité face à une situation financière internationale alarmante. Des efforts seront à consentir, il faut en être conscient et ne pas se dire que ce qui se passe chez nos voisins ne nous concerne pas. La Municipalité, elle aussi saura faire face à ses responsabilités tout en préservant le bien être de notre ville et le « mieux vivre » de chacun.

Notre journal se réjouit aussi de l’élection de Philippe Dallier (UMP) et de Vincent Capo-Canellas (Nouveau Centre) au Sénat, la majorité gouvernementale n’a pas démérité en Seine-Saint-Denis, puisqu’elle garde deux sénateurs. Félicitations !

A toutes et tous, l’URAM et Rosny-Echos souhaitent une bonne reprise et un élan d’engagement pour les autres en cette année du bénévolat.

Sur Facebook

commentaires

Les commentaires sont clos.