s'abonner: Articles | Commentaires

Quand j’entends le mot culture, je sors ma pétition, point barre !

Commentaires fermés sur Quand j’entends le mot culture, je sors ma pétition, point barre !

En des temps anciens, quand l’URAM a conquis la ville, la gauche rosnéenne avait de l’humour, elle avait dit que du mot “culture” nous n’avions gardé que les trois premières lettres, c’était drôle, faux, mais drôle.

A cette époque le Trianon était voué à devenir une casse en plein centre-ville et l’Espace Simenon était toujours brut de béton, laissé à l’abandon par l’ancienne municipalité. L’URAM et surtout le Maire, Claude PERNES, ont sauvé le Trianon et créé l’Espace Simenon. Aujourd’hui, le Trianon est en voie de reconstruction, l’Espace Simenon est réhabilité.

La gauche, spécialiste en la matière, nous avait produit une belle pétition concernant l’avenir du Trianon, 3000 signatures, belle contribution à la défense de la culture mais hélas point suivi d’effets. Les élus de gauche, et surtout leur chef de file sont cruellement absents des manifestations culturelles rosnéennes, comme si la culture, au même titre que l’enseignement, n’avait pour unique vocation que de leur permettre l’entretien et le colportage d’une mauvaise polémique permanente. Mais où sont donc les trois mille signataires de la pétition, tellement soucieux de la vie culturelle de notre ville, au Trianon de Romainville ? au Théâtre de Noisy le Sec, à la maison de la Culture de Créteil ?

Nous espérions bien évidemment, les compter parmi notre public fidèle, nous imaginions que les élus de gauche du Conseil Municipal seraient d’ardents défenseurs et un actif relais d’opinion auprès des Rosnéens.

Malheureusement, force est de constater que du mot culture ils n’ont même pas conservé les trois premières lettres pourtant bien utiles pour s’asseoir confortablement dans un fauteuil et assister à un bon spectacle.

Sur Facebook

commentaires

Les commentaires sont clos.