s'abonner: Articles | Commentaires

Froid ? Malade ? Moi ? (Presque) jamais je suis Rosnéen

Commentaires fermés sur Froid ? Malade ? Moi ? (Presque) jamais je suis Rosnéen

Il fait froid… quelle surprise ! Mais finalement quoi de plus normal pour les mois de décembre et janvier.

Savez-vous que plusieurs études démontrent que les enfants ou les adultes pratiquant un sport régulièrement, sont beaucoup plus résistants aux attaques de l’hiver et surtout du froid. Rhumes et autres bronchites ont beaucoup plus de difficultés à s’attaquer au sportif qu’au sédentaire dont les seuls loisirs sont la télévision et/ou l’ordinateur.

Quel rapport me direz-vous entre ces bienfaits et le fait d’être Rosnéen ?

Tout simplement, en regardant autour de nous. La possibilité de pouvoir pratiquer le sport qu’on aime est largement supérieure à toutes les villes du même format que notre cité, en matière d’équipements. Pour ceux qui ne savent compter qu’avec les doigts, leurs deux mains ne suffiront pas. 3 complexes sportifs dont 1 nautique, 5 gymnases, 2 grands stades, 1 golf, 1 école du cirque, 3 terrains de proximité, 1 centre équestre….. Les Rosnéens ne s’y trompent pas et connaissent leur chance. Nous comptabilisons de plus en plus d’adhérents dans les clubs, de plus en plus de bénévoles pour les faire fonctionner (fait plus que rare en France) et de plus en plus d’inscriptions à l’école municipale des sports (réservée aux moins de 10 ans).

Et sachez que l’adage qui dit qu’en sport le plus dur n’est pas d’être premier mais de le rester, ne risque pas de nous concerner. En effet grâce aux propositions et actions de Claude Capillon et du Service des sports, vont voir le jour très prochainement (parmi bien sûr d’autres projets), une piste d’athlétisme en matière synthétique, une salle de boxe, un mur d’escalade tout neuf et à moyen terme une réfection complète de notre piscine. Sans parler de la finalisation de la sécurisation du stade Girodit.

Alors, en attendant l’hiver prochain (avec peut être sa grippe “x2832” ou “ZZZ0Sr”) nous savons ce qu’il nous reste à faire pour pouvoir dire : Malade moi ? Tu rigoles, je suis Rosnéen !

Sur Facebook

commentaires

Les commentaires sont clos.