s'abonner: Articles | Commentaires

Rue du Général Leclerc : Honte au Conseil Général !

4 commentaires

Depuis plus de deux ans notre bonne ville de Rosny-sous-Bois fait l’objet de « travaux de réfection de voierie » rue du Général Leclerc. Et ce n’est toujours pas terminé.

Après de graves accidents, dus à l’intensité du trafic qui se déroulait chaque jour sur cette voie, et les dégradations causées à la voirie de façon immanquable, le Conseil Général a obligé la Ville à mettre, dans un premier temps, cette voie à sens unique.

Tôlé normal des riverains que l’on peut totalement comprendre, mais le Conseil Général n’a jamais communiqué pour dire : nous imposons à la Ville de Rosny-sous-Bois cette situation. Silence.

Puis période pré-électorale oblige, on vote le financement des travaux mais on s’empresse d’en retarder leur mise en application. Mettre la pagaille chez l’ennemi cela pigmente un peu les campagnes électorales, se sont dit les socialistes.

Puis enfin, les travaux débutèrent : magnifique. Oui, mais problème, deux longues années se sont écoulées et ce n’est toujours pas fini…

Pendant ce temps là, les commerçants perdent leur clientèle et les gens ne savent plus où passer, bref tout va mal. Tout le monde est mécontent, mais surtout silence complet du Département qui se frotte les mains de cette situation. Ils ont réussi leur coup politique.

Et pour quel résultat…

Pratiquement plus de stationnement pour permettre aux commerçants de recevoir leur clientèle.

Et la fameuse piste cyclable, alors là c’est l’apothéose. Partout on recommande certaines largeurs mais surtout des peintures au sol pour en délimiter le parcours. A Rosny-sous-Bois on innove. On installe une bande de granit bien haute et bien couteuse. Si un cycliste, pour une raison quelconque vient à perdre le contrôle de son vélo et tombe, espérons pour lui qu’il ait une bonne assurance santé. Elle lui sera salutaire car c’est, passez-moi l’expression, un « tue- bonhomme ».

Merci Très Cher Conseil Général socialiste, voilà où passent nos impôts, car en rien la Ville n’a eu son mot à dire.

Il faut que les Rosnéens le sachent. Financez, subissez et circulez… si vous le pouvez.

Sur Facebook

commentaires

  1. je suis dans cette rue , merci, ca fait deux ans de calvaire ; souci avec la poste , de livraison ; de securitée pour les pietons : faire du 4×4 en ville merci ou eviter les trous et divers obgets qui traines de par tout ; vive aussi la boue on retourne directe au 18ieme siecle manque que les cheveaux !!!!! bien sur ces la fautes à personnes !!! facile de dire ces pas moi ces l’autre !! par contre les impôts loco augmentes !!! ces bien aussi de faire des nouveaux trotoire mais oublier de metre un peut de vegetation ca ete oublier !!!! ces vrais ces pas le centre ville !!!! lui a le droit aux fleurs !!!!!

    • La rédaction a dit :

      Un peu de pédagogie : dans une ville, toutes les voies (rues, avenues, allées, boulevards, routes, etc.) n’appartiennent pas forcément à la Mairie.

      En effet, elles peuvent appartenir à 5 types de personnes différentes :
      – un propriétaire privé
      – à la Mairie
      – au département (la Seine-saint-Denis ici)
      – à la région (l’Ile-de-France ici)
      – à l’Etat
      Chacune de ses personnes a la responsabilité de l’entretien des voies qui lui appartiennent.

      Or, la rue du Général Leclerc appartient au département, représenté par le Conseil Général de Seine-saint-Denis ; présidé depuis de nombreuses années par des socialistes.

      C’est pour faire un mauvais coup politique au Maire de Rosny-sous-Bois, qui est URAM et donc pas socialiste, que ce Conseil Général a mis la pagaille pendant des années dans cette rue pensant que les mécontents comme vous alliez votez contre le Maire de Rosny-sous-Bois aux élections cantonales par exemple et aux futurs élections municipales. Ils ont tenté de se servir de vous…

      Elisabeth Boyer dénonce ici ces manœuvres bassement politiciennes qui ont des impacts sur la vie des gens et des commerçants.

      Ouvrez les yeux, ne vous laissez pas faire et dénoncez vous aussi les abus de cette majorité socialiste du département qui n’hésite pas à dégrader la qualité de vie des rosnéens à des fins politiques : quel respect !

  2. arrete de dire que ces la faute de la gauche contre la droite !!!!!
    quand on travail pour les peuples on ce doit de ce batre pour le peulpe !!!!!
    et arrete de dire : un parti dit blanc donc je dit noir ;cart je suis du parti oppose !!!!
    ca fait 2 ans que ces le bordel dans cette rue !!!! gauche ou droite on sans foux !!!!
    on veux enfin voir la fin des travaux !!!! avoir des trottoires propres et securise , des passage protege bien visible !!!!
    je sais que ca peut etre tres excessif comme reaction, mais bon 2 ans comme ca !!!!!

    • La rédaction a dit :

      Claude Capillon, le Maire de Rosny-sous-Bois s’est battu pour faire avancer ces travaux ; sans son intervention, qui sait combien de temps ils auraient duré ?

      Nous comprenons votre agacement ; mais vous découvrez comme beaucoup que cette gauche qui dit protéger « le peuple » n’hésite pas à le prendre en otage pour nuire à des gens qui ne pensent pas pareil.