s'abonner: Articles | Commentaires

Politique fiction : Et si…

Commentaires fermés sur Politique fiction : Et si…

Printemps 2019

Après près de sept ans passés loin de Rosny et de la France me voici de retour dans cette ville où j’ai vécu une trentaine d’années.

Je me fais un plaisir de rejoindre Rosny par le métro, en mémoire des ‘ batailles’ menées par Claude Pernès et ses équipes pendant près de trente ans pour le gain d’une station de métro pour finalement en obtenir trois. Pendant cette longue absence j’ai fait en sorte de n’avoir aucune nouvelle de ce qui s’est passé à Rosny pour ne pas être tenté de revenir plus tôt que prévu. Les nouvelles de la France me suffisaient après la victoire de la gauche en 2012, victoire faite d’alliances roso-rougeo-verto teintées d’orange et de particule (De….). Alliances qui ont fait ressembler la France à la Belgique en terme « d’ in gouvernabilité ». Alliances qui nous ont fait oublier qu’en termes de finances publiques la lettre A existait. (Alors pensez le AA+…)

« On ne sait jamais » avait-il dit au téléphone

Me voici donc arrivé station Rosny Bois Perrier-Porte de Rosny.

Je suis étonné du peu d’affluence alors que l’activité du centre commercial devrait battre son plein. Je me retourne et si je distingue bien le parking que j’ai connu, ce dernier est rempli d’un côté d’épaves de voitures brûlées et de l’autre de roulottes Roms multicolores. Quant au centre commercial, c’est un bâtiment où les parpaings ont pris la place des anciennes vitrines. Quelqu’un m’appelle, je me retourne, et reconnait la seule personne à qui j’avais annoncé mon retour et qui voulait à tout prix venir me chercher. ‘On ne sait jamais’ avait-il dit au téléphone.

-‘Je sais, tu te demandes ce qu’il se passe… monte vite dans la voiture, je vais t’expliquer. Lors des élections de 2014, Getwhoaroz a gagné les élections avec 28 voix d’avance. Etant donné le bilan plus que positif de l’URAM, tout le monde fût plus que surpris et un recours a bien entendu été déposé. Très rapidement il s’est avéré que l’équipe de Getwhoaroz avait acheté exactement 2085 voix auprès de jeunes chômeurs qui ne souhaitaient pas voter leur offrant 10 € chacun et la promesse d’un emploi.

Le pot aux roses (sans jeux de mots) démasqué, ce p***** de juge de Bobigny, très favorable au gouvernement socialiste, ne trouva pas mieux que de constater que grâce à ce procédé, plus de 2000 jeunes avaient trouvé un emploi et de valider le vote’

-‘ah bon, cet incompétent leur a trouvé du travail ?’

« ce n’est pas du social d’entasser des familles entières dans des cubes type lego »

-‘et bien oui, figure toi qu’il n’a pas trouvé mieux que de les embaucher à la mairie, multipliant par 3 les coûts salariaux d’où la spirale infernale. Le premier adjoint de Getwhoaroz, tu dois le connaitre, un certain Verrata, est adjoint aux finances et à la police. Concernant la police, elle n’a pas grand-chose à faire puisque leur première décision fût de dissoudre la police municipale et d’arrêter la vidéoprotection.

Tu te souviens ils votaient toujours contre ? Conséquences : tu as pu t’en rendre compte la délinquance est montée en flèche. Concernant les finances il n’a pas trouvé mieux pour pouvoir payer les nouveaux embauchés (sans parler de son incompétence et de ses célèbres gaffes), de doubler les impôts et de taxer le plus fortement possible tous les entreprises et commerces de la ville (tel que leur permet la décentralisation versionF.Goudat). Résultats : commerces et entreprises ont quitté le territoire laissant la place à des logements dits sociaux. (Dont Rosny 2 et Domus (ou Domous pour certains…)). Logements sociaux gérés par l’élu à l’urbanisme, au logement, à l’agenda 21 et à l’intégration (!) qui n’est autre que leur partenaire écolo. Rappelle- toi un chevelu (!) qui tout en prônant l’écologie à tout vent (éolien bien sûr) sur son vélo placardait ses autocollants (fabriqués à base de pétrole) sur les équipements de la ville. Il s’est mis en tête d’être le meilleur en Seine-Saint-Denis et d’avoir rapidement 60% de logements dits sociaux. Enfin, sociaux n’est pas vraiment le mot. Car pour moi ce n’est pas du social d’entasser des familles entières dans des cubes type lego montés en 2 mois. (C’est la base de leur nouveau PLU dorénavant appelé PLLS). Familles étrangères évidemment, car grâce au droit de vote qui leur a été donné par F.Goudat c’est le seul moyen de Getwhoaroz et son équipe d’espérer être réélus l’année prochaine. Ah oui c’est vrai, il peut également compter sur celui qui, comme d’habitude, fait de la concurrence à J.Dutronc, (Écoutez ‘’l’opportuniste’’ si vous ne comprenez pas), celui que l’on surnommait « grand tout mou ». Il avait voté à l’époque contre la mosquée car pour lui elle était mal placée. Résultat il l’a fait stopper et construire sur le plateau d’Avron.

Voilà pourquoi il votait contre toutes les propositions du conseil sur l’accueil des gens du voyage

Et comme le chevelu considérait qu’elle était trop petite Rosny comptant 3 églises, il l’a fait bâtir 3 fois plus grande que prévu avec rajout d’un minaret car l‘église elle, a son clocher, mettant en difficulté nos concitoyens et amis rosnéens de confession musulmane qui sont maintenant débordés par une mouvance islamiste venue d’ailleurs, tellement importante que l’accès au plateau leur est désormais réservé chaque vendredi. Ah oui j’oubliais les caravanes de Roms sur le parking de Rosny 2. Getwhoaroz voulant faire plaisir à son amie montreuilloise, il lui a proposé d’en accueillir autant qu’elle. Voilà pourquoi il votait contre toutes les propositions du conseil sur l’accueil des gens du voyage. Je ne te parle pas de la culture et du sport, le quotient familial ayant été modifié alors qu’il faisait l’unanimité (sauf pour les élus d’opposition de l’époque bien sûr) lorsque l’équipe de Claude Capillon l’avait voté, il a été modifié de telle manière que seules les familles dites défavorisées peuvent avoir encore accès au conservatoire, par exemple, ou aux équipements sportifs. Equipements dorénavant payants, y compris pour les associations, tel que le pratiquait déjà la mairie de Paris Socialiste en 2011.

Quant aux finances laissées nickels en 2014 il faudra de nombreuses années pour les remettre à flot. Les banques étant dorénavant réfractaires à toute aide si la gestion municipale ne change pas. Bref, c’est le chaos à Rosny-sous-Bois …’

DRIIIIIING. Il est 6h30. Je me réveille en sursaut. C’est mon réveil qui sonne. Je dois me lever pour aller au travail. Je réalise que tout ça n’était qu’un cauchemar. Ouf.

Chers amis, il est tant de choisir : cauchemar ou politique fiction ? Je suis sûr que vous ferez le bon choix (dans les urnes surtout), car vous êtes Rosnéens.

P.S (post scriptum (pas l’autre)) si les personnages sont fictifs (ou presque) tous les votes évoqués sont bien le reflet de la vérité et des conséquences qui en découlent.

Sur Facebook

commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Quand la réalité dépasse la fiction | URAM - [...] vous : lors du dernier numéro de Rosny Echo du cauchemar de votre serviteur. Grâce à des magouilles aussi…