s'abonner: Articles | Commentaires

Accessibilité : réponse aux mensonges des socialistes

Commentaires fermés sur Accessibilité : réponse aux mensonges des socialistes

En cette période de fêtes, propice à l’apaisement des esprits et à de multiples cadeaux enrubannés, je souhaiterais déposer au pied du Sapin des socialistes rosnéens, le plus beau des présents : une simple citation, pleine de sagesse et d’humilité : « Connaître son ignorance est la meilleure part de la connaissance. » Quel plus beau cadeau à offrir aux socialistes. Ils ne sauraient pas quoi en faire tant ils sont emplis de mauvaise foi. Et de celle-ci, ils en ont à revendre. La lecture de la dernière tribune PS en est la parfaite illustration. En effet, les socialistes dénigrent allégrement la politique communale en matière d’accessibilité, citant notamment l’article 78 de la loi 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées… mais, excusez ici son ignorance, de façon erronée et incomplète.

Pour mémoire, nous sommes toujours en attente de la parution de ces textes, donc uniquement motivés par notre volonté de faire et celle-ci ne saurait souffrir d’aucune critique au regard de l’état d’avancement d’autres communes ou départements sur cette question.

Pour mémoire :

  • Dès l’année 2000 la ville de Rosny-sous-Bois avait pris l’initiative de créer une commission accessibilité dont la composition et les missions correspondaient aux exigences des Commissions Communales pour l’Accessibilité des Personnes Handicapées instaurées par la loi du 11 février 2005.
  • Dès l’année 2006, la ville de Rosny a fait réaliser l’audit de sa voirie par STC-CECIAA. Il en est ressorti que la ville avait un indice d’accessibilité de 63,06% sur l’ensemble du réseau primaire de déplacement (cheminement défini en fonction des pôles d’attractions primordiaux : Mairie, commerces, écoles, transports, etc.).
  • A ce jour et grâce aux efforts des services de la voirie, nous sommes à 85-90% de trottoirs conformes sur ce cheminement primaire.
  • En 2007, la ville a fait établir le diagnostic accessibilité de 60 sites communaux dont les résultats ont été présentés à la Municipalité en septembre 2008.

Actuellement, les cabinets d’architectes retenus pour transposer sur plan les aménagements ont commencé leur travail sur la base de ce diagnostic et les travaux, après une phase d’instruction obligatoire, devraient débuter en 2013.

Quant à la conclusion du rapport 2010 de la CCAPH, cité par les socialistes à la fin de la tribune PS, il est expressément porté :

« Les élus soucieux de prendre en considération les aspirations des personnes en situation de handicap, doivent cependant composer avec un contexte économique défavorable et des ressources financières en voie de raréfaction. ».

Mais peut-être les socialistes rosnéens disposent-t-ils d’un chaudron magique plein de pièces d’or leur permettant de faire fi de la crise financière ambiante ?

La démonstration me semble être faite mais je suis loin d’être rancunière et pour terminer sur une note positive, je suis même prête à offrir, sur mes deniers personnels, un cadre à la section socialiste de Rosny afin que les élus socialistes puissent se souvenir de cette précieuse citation dans les moments de désarroi et de doute, car ils semblent avoir la mémoire et la connaissance de ce sujet comme le propos… un peu courts.

Sur Facebook

commentaires

Les commentaires sont clos.