s'abonner: Articles | Commentaires

« Rosny attaque Dexia ! »

Commentaires fermés sur « Rosny attaque Dexia ! »

Cette semaine, beaucoup de Rosnéens ce sont étonnés d’apprendre par certains média en ligne peu regardants sur la qualité des informations qu’ils distillent que leur ville allait attaquer Dexia en raison d’une situation financière désastreuse dont la responsabilité incomberait à la banque franco-belge.

Mais comment un tel évènement aurait pu survenir sans même quelques signes annonciateurs et après plusieurs annonces sur la bonne santé financière de Rosny-sous-Bois dans le contexte actuel et plus particulièrement en Seine-Saint-Denis ?

La réponse tient en trois mots : absence de professionnalisme.

« Absence » et non « manque » car une simple recherche ou prise de contact aurait permis à ces journalistes, puisqu’ils en sont, de vérifier l’information et de savoir enfin que ce n’est pas la ville de Rosny-sous-Bois, mais bien celle de Rosny-sur-Seine qui entame une telle action.

Loin de nous l’idée de donner des leçons de journalisme à celles et ceux dont c’est le métier ; mais il est parfois utile d’entendre que les erreurs que l’on commet au travail peuvent ennuyer et même avoir des conséquences si elles ne sont pas réparées.

Petit retour sur les évènements de ce 27 septembre au matin :

C’est tout d’abord le journal de gauche Marianne 2 qui dans un énième article qui fustige la politique du Président de la République case le fait que « Certaines communes, surendettées à cause de sales manipulations, s’apprêtent à porter plainte, telle Rosny-sous-bois ».
Notez au passage qu’on ne sait pas qui serait l’auteur de ces « sales manipulations » : la ville, la banque ou les deux ? A l’heure ou ces quelques lignes sont rédigées, l’article est encore en ligne bien que des commentaires ont tenté de prévenir la rédaction. Quel sérieux !

A suivi de près entreprise-paris.com qui dédie un article entier à ce sujet titré sobrement « La commune de Rosny-sous-Bois attaque Dexia ». Là encore, un commentaire informe le journaliste de l’erreur qui, très professionnellement, a apporté toutes les corrections dans un délai raisonnable s’excusant au passage.

La rumeur enfle, c’est alors sur Yvelines Info que la maladroite annonce est relayée ; pourtant on se rapproche de la vérité, Rosny-sur-Seine étant dans les Yvelines. Au bout de quelques heures, une correction est apportée (sans excuses cette fois).

Plus sérieusement, c’est ensuite l’Agefi qui tombe dans le panneau. Rappelons que l’Agefi est un quotidien en ligne (et un hebdomadaire papier) de référence, et ce depuis de nombreuses années, dans les domaines de l’économie et de la finance. Bien-entendu, l’erreur fut une fois de plus vite corrigée mais on s’inquiète du fait qu’un acteur aussi sérieux publie de telles informations avant de les vérifier.

Ne manquez pas le prochain numéro de « Rosny Echos » dans lequel vous découvrirez de quelle façon des acteurs beaucoup plus locaux tentent eux aussi, volontairement cette-fois, de diffuser des informations erronées présentées comme des vérités.

Concluons simplement par cette citation que certains prêtent à l’économiste Alfred Sauvy :

Bien informés, les hommes sont des citoyens ; mal informés ils deviennent des sujets.

A bon entendeur 😉

Sur Facebook

commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Marianne 2 et Philippe Bilger : de l’ignorance au misérabilisme | URAM - [...] ville de Rosny-sous-Bois attaquait la Banque Dexia car elle croulait sous les emprunts toxiques ; nous n’avons pas manqué…