s'abonner: Articles | Commentaires

Municipales : victoire de l’URAM !

Commentaires fermés sur Municipales : victoire de l’URAM !

merci

C’est une nouvelle victoire pour Rosny-sous-Bois. Hier, pour le second tour des élections municipales, les rosnéens ont largement élu la liste Capillon 2014 soutenue par l’URAM emmenée par Claude Capillon.

C’est un peu avant 21h que les résultats ont été proclamés à la salle des fêtes et ils sont sans appel :

  • Capillon 2014 (URAM)

    5461 voix (soit 49,44% des suffrages exprimés)

     

  • Rosny Ecologique et Solidaire (union de la Gauche)

    3359 voix (soit 30,41% des suffrages exprimés)

     

  • Rosny Fait Front (Front National)

    1159 voix (soit 10,49%)

     

  • Rosny sous béton c’est non (MoDem)

    1067 voix (soit 9,66%)

     

Plus de 2000 voix séparent la liste soutenue par l’URAM d’une liste d’union très (voire trop ?) large de la gauche qui réunissait : le Parti Socialiste, Europe Ecologie les Verts, le Parti Communiste, le MRC et le MGC ainsi que des rosnéens sans étiquette. Ainsi, aucune des formations politiques composant cette liste de gauche ne peut désormais nier que leur conception de la ville est très éloignée de celle qu’attendaient les rosnéens qui se sont exprimés. A eux d’en tirer les conclusions… et les conséquences.

Disons aussi que l’abstention a atteint 50,88%. Bien qu’en très léger recul par rapport au premier tour, cette situation qui reflète une tendance nationale témoigne de l’ampleur du travail des élus pour faire se réconcilier les électeurs Français et communautaires avec la vie citoyenne.

Enfin, nous avons une pensée pour celui qui pendant près de 30 ans a dirigé l’URAM et la majorité municipale, Claude Pernès. Nous reprendrons les quelques mots du discours de Claude Capillon à la proclamation des résultats qui reflètent parfaitement le ressenti de l’ensemble des adhérents et sympathisants de l’URAM ainsi que de nombreux rosnéens :

A ce moment, j’ai une pensée émue pour mon ami Claude Pernès à qui j’ai succédé en 2010 et en mémoire duquel je prolongerai son action grâce à l’URAM qu’il nous a laissé en héritage et qui seule peut se prévaloir de son action et de son soutien.

Si les opinions personnelles des uns et des autres peuvent évoluer, je crois que la politique ne permet pas tout et que ceux qui l’ont combattu de son vivant ne peuvent se prévaloir de sa mémoire.

Respectons la mémoire de Claude Pernès et honorons-le en prenant nous-mêmes les décisions pour cette ville et ses habitants que nous aimons.

Nouveau mandat, nouvelle équipe,  nouvelles perspectives. Nous avons 6 ans de plus pour vous prouver au quotidien que les rosnéens ont encore bien choisi ceux qui les représenteront ; et comme à chaque fois, l’URAM sera à la hauteur. N’en doutez pas.

Sur Facebook

commentaires

Les commentaires sont clos.