s'abonner: Articles | Commentaires

Rosny-sous-Bois trahie par le Conseil Général… encore !

Commentaires fermés sur Rosny-sous-Bois trahie par le Conseil Général… encore !

En 2007, le Conseil Général de Seine-Saint-Denis a voté une subvention pour la construction d’une halle de sport aux abords du collège Langevin-Wallon. Aujourd’hui, il revient sur sa parole et prive notre ville d’une aide de 800 000 euros.

Ce n’est pas la première fois que le conseil général de Seine-Saint-Denis fait un mauvais coup à Rosny-sous-Bois ; mais il s’agissait jusque-là de petites manœuvres politiciennes dont le but était d’écorner l’image de Claude Capillon auprès de ses administrés pour soutenir l’opposition socialiste locale qui n’arrive décidément pas à bien se faire voir des rosnéens.

Cette fois, le Conseil Général de Seine-Saint-Denis par la voix de Mathieu Hanotin, son Vice-Président chargé de l’éducation a annoncé officiellement lors de la séance du 30 mai que la subvention promise et votée ne serait pas versée comme l’a annoncé Claude Capillon sur son compte Twitter.

Rosny-sous-Bois aura bien sa halle de sport

Pour autant, Rosny-sous-Bois aura bien sa halle de sport ; en effet, depuis 2007, la majorité URAM et plus particulièrement le Maire Rosny-sous-Bois, Claude Capillon avaient déjà pris les devants. Ne voyant pas les fonds promis et votés arriver, mais bien décidés à offrir aux rosnéens cet équipement utile à tous, le projet de construction de la halle avait été lancé pour la plus grande satisfaction des parents d’élèves du collège Langevin-Wallon dont les enfants seront les premiers bénéficiaires.

L’ouverture de cette halle est prévue pour janvier 2014. Nous entendons déjà celles et ceux qui crieront au scandale à cause de la proximité de cette date avec les élections municipales. A ceux-là, une réponse simple peut-être donnée : si le Conseil Général de Seine-Saint-Denis avait tenu sa parole et agit dans des délais normaux, cette halle de sport serait ouverte depuis longtemps. A bon entendeur.

CG93Pinocchio

Pourquoi un tel manquement à une parole donnée ?

Une question subsiste : pourquoi un tel manquement à une parole donnée ? Plusieurs réponses. Tout d’abord, le Conseil Général de Seine-Saint-Denis, mal géré, n’a plus d’argent (voir notre article sur le Président du Conseil Général et Dexia). Ensuite, Rosny-sous-Bois reste une ville d’exception en Seine-saint-Denis du fait de sa bonne santé économique et sociale et précisons que ses politiques en la matière ne vont pas dans le sens de celles encouragées par le département ; c’est pourquoi il a moins d’hésitation lorsqu’il s’agit de la spolier.

Sachez enfin que Claude Capillon continuera d’insister auprès du département pour obtenir les fonds promis et votés. Bien que personne ne se fasse d’illusions, cette démarche entérinera le principe selon lequel une majorité socialiste est élue sur des promesses et gouverne avec des trahisons.

Sur Facebook

commentaires

Les commentaires sont clos.